OX

Au fil du temps, Ox développe un langage personnel dérivé de l’imagerie commerciale. Se détachant de la figuration, il utilise les découpages et l’accumulation d’éléments collectés. Ses compositions sont minimalistes et parfois abstraites. Il utilise ces formes et découpages afin de figurer des sensations. Son travail actuel tourne autour du choc esthétique construit à partir d’éléments appartenant au monde visuel consumériste confrontés aux fragments de son imagination. Il se concentre sur la place du vide et du non vu. Il s’agit de faire de la peinture en éliminant le côté pictural. Un travail conceptuel ou le concept est surtout un prétexte, un jeu avec l’observateur, radical dans la forme et ironique dans le fond.